Malgré le ralentissement de la croissance du marché digital français – en hausse de 5% en 2012 contre 11% en 2011 – l’emailing fait preuve d’une bonne résistance en se stabilisant à 95 millions d’euros de CA.

Pin It on Pinterest

Vous aimez cet article ? Partagez-le !