Chiffre clé email marketing 2017 BtoC

Email Marketing Attitude BtoC - La newsletter est dans le cœur des français

Jeremy Actus emailing  Blog

Etude EMA BtoC

Tiraillé de tous les côtés face à l’arrivée du Règlement Général de la Protection des Données en mai 2018, l’email BtoC est un sujet sensible pour l’année 2017 & 2018. Prospection et fidélisation, les deux techniques emailing nécessitent d’appliquer de bonnes pratiques pour être performant et conforme aux normes en vigueur.

Au cœur des enjeux d’entreprises, le résultat de cette étude a été présenté aujourd’hui, le 21 Sept. au salon Paris Retail Week à Paris, en direct live. Pour cette nouvelle édition, un focus est fait sur les emails de fidélisation et notamment les Newsletters.

Nous retrouvons également une exclusivité dans l’étude EMA B2C 2017, qui consiste à comparer les chiffres clés français à ceux de nos voisins européens.

 

L’étude EMA BtoC 2017, résultant d’un sondage effectué sur 1003 répondants, soulève les indicateurs liés aux comportements des consommateurs face aux emails de prospections reçus. L’an passé, 8 internautes sur 10 déclaraient effectuer des achats suite à la réception d’un email commercial. Qu’en est-il en 2017 ? Les résultats ont-ils évolué ? Réponse dès maintenant.

 

Support de connexion

Les utilisateurs entre 16 et 65 ans en France ont tendance à utiliser le support desktop (ordinateur) à 98% suivi de près par le mobile à 65%. Les tablettes finissent en fin de course avec 39% de taux connexion. Pas de surprise donc pour ces premiers résultats, hormis la connexion multi-devices qui domine avec 32% des répondants qui disent se connecter avec 3 supports différents : Ordinateur, téléphone & tablette.

Pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas, il est temps de passer au format adaptatif – responsive.

 

Utilisation de l’Email en France et en Europe

Les stratégies de fidélisation des entreprises priment et c’est peu dire. En moyenne, un français est abonné à 6.4 newsletters et ses abonnements ne sont pas involontaires. D’après l’étude, les répondants approuvent le contenu des emails envoyés par les entreprises qu’ils qualifient d’intéressant.

 

Comment concevoir une newsletter performante ?

 

Avec près d’une newsletter sur deux performante et pertinente, que font les utilisateurs lorsque les messages d’une marque ne les satisfont plus ? Beaucoup d’utilisateurs suppriment les messages au fur et à mesure (69%), et 30% d’entres eux se désabonnent grâce au lien de désabonnement.

 

Pour faire un léger rappel des supports de connexions utilisés. Sachez que pour une newletter non responsive, 57% des utilisateurs laissent une « deuxième chance à la marque pour renvoyer un message adapté» alors que 43% des autres lecteurs ne font pas attention au message s’il n’est pas approprié au support de lecture.

 

Stratégie de fidélisation

Quel outil prime dans la stratégie de fidélisation des entreprises en 2017 ? A en croire le résultat EMA BtoC, le podium est le suivant :

  • L’outil préféré reste l’email avec les newsletters à 52%
  • En deuxième position se trouve les réseaux sociaux à 45%
  • Et en troisième les applications/notifications mobiles à 34%

(taux de pertinence définit par les utilisateurs français)

 

Le contenu privilégié par les français (et même des européens d’ailleurs) est la newsletter, mais l’utilisation des lettres d’informations par les entreprises est-elle rentable ? La réponse est oui. Sur l’ensemble des répondants à l’enquête SNCD, 15% des personnes déclarent « acheter souvent en ligne après avoir navigué sur le site web d’un produit depuis un lien inclus dans une newsletter »

 

Cette récente étude EMA BtoC nous montre bien la tendance des entreprises à se lancer dans une stratégie de fidélisation digitale par le biais de l’email marketing. Un outil simple, performant et très rentable qui a de longue année devant lui.

Nous vous laissons lire en détail la version publique de l’étude, juste ici

Découvrir l’étude

Partager l'article