Bannière prospection BtoB campagne emailing

Comment rédiger un email de prospection BtoB ?

Jeremy Foucher Blog  Conseils et Bonnes Pratiques Laisser un commentaire

En moyenne, 43 emails (par jour et par personne) sont réceptionnés sur une messagerie professionnelle. Plusieurs raisons incitent les professionnels à ouvrir un email : le désir de s’informer (60%[1]), de découvrir des nouveautés (35%) ou faire de la veille concurrentielle (25%), entre autres. Ils ont donc tendance à jeter les emails contenant des offres promotionnelles ou des jeux concours. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas vendeur (De plus, ces messages ne sont pas ciblés) !

Depuis plusieurs années en effet, les internautes ont amélioré leur capacité à détecter des emails intéressants ou non. Pour augmenter votre taux de délivrabilité et d’ouverture, il va falloir la jouer « tactique ».

Voici 5 conseils d’experts pour booster vos campagnes de prospection emailing.

L’essentiel et la première étape clef d’une campagne emailing est de bénéficier d’une base de données qualifiée.

En BtoB, la démarche est simplifiée puisque l’on va pouvoir trouver  les données que l’on cherche dans des livres blancs, via des demandes d’informations, de devis ou encore sur les sites officiels des entreprises.

# Soignez votre objet

C’est le premier point sensible d’un email. L’objet peut être éliminatoire au premier au coup d’œil, il faut donc le choisir minutieusement. Il est primordiale de bannir les objets trop vendeurs ou trop « banals» : « gratuit » « une offre exceptionnelle » Les professionnels veulent de la PERSONNALISATION.

Si vous connaissez le prénom ou le nom du destinataire, n’hésitez pas à les indiquer dans l’objet. Votre lecteur se sentira directement interpellé lorsqu’il consultera ses emails. Vous pouvez également indiquer le nom de la personne qui vous a recommandé ce destinataire (si le cas se présente).

 

Un objet doit également être court, clair et il doit déclencher une interaction. 6 à 10 mots seront largement suffisants pour attirer l’attention de vos internautes. !

 

N’hésitez pas à relire notre article sur la structure de l’email pour plus de détails :

Structure de l’email

# Compréhension, es-tu là ?

Le corps du message doit, comme l’objet, bénéficier d’une attention toute particulière.

Les objectifs de vos emails peuvent être multiples, mais dans le cas d’une prospection BtoB, le courrier électronique va être utilisé pour prendre un premier contact avec le prospect. Afin d’atteindre cet objectif, le message en lui-même doit être court. Les étapes clés :

  • Se présenter
  • Exposer le contexte de l’offre ou du service
  • Proposer une date pour échanger à nouveau
  • Souhaiter une belle journée 

Il est très essentiel d’employer un langage adapté à son lectorat :  vos destinataires ne connaissent peut être pas précisément votre secteur d’activité.  Inutile, donc, d’utiliser un jargon trop spécifique/technique ? Adressez un message simple, clair et concis.

Pour que votre message soit lu simplement et rapidement, vous pouvez mettre en place un « style d’écriture », en surlignant ou mettant en gras des mots importants.

# Une prospection One to One !

Comme pour l’objet, il est important de s’adresser directement à votre destinataire et de manière personnalisée, si vous connaissez son identité.

Vous donnerez ainsi l’impression d’apporter une importance toute particulière à votre lecteur, qui pensera qu’il ne s’agit pas d’un envoi massif mais bel et bien d’un message qui lui est réservé.

En conservant cette proximité, n’hésitez pas s’adresser à lui directement ou à poser des questions sur son entreprise ou  son secteur d’activité. Vous devez lui montrer et que vous le comprenez et que vous pouvez lui apport quelque chose d’utile et pertinent dans son quotidien.

Si votre email revêt un caractère purement informatif, n’hésitez pas à inclure un call-to-action pour rediriger le prospect vers votre site internet.

# Regardez dans votre rétroviseur.

 Il n’est pas envisageable de lancer des campagnes emailing sans analyser leur efficacité. Taux d’ouverture, interactions, delivrabilité… Il est essentiel de connaître des chiffres liés à votre campagne pour pouvoir les perfectionner.

La plateforme wewmanager vous propose des modules statistiques complets. Taux d’ouverture, taux de réactivité, analyse des interactions ou encore temps de lecture, vous êtes certains de ne rien louper.

Si une campagne comptabilise un taux de plainte anormalement élevé,  vous pouvez en déduire que les messages que vous envoyez ne correspondent pas aux attentes de vos cibles. En savoir plus sur la solution délivrabilité EmailStrategie

# 1 Email, 2 échanges

Comme évoquer plus tôt, toute campagne de prospection répond à un objectif bien précis. Généralement, l’email de prospection BtoB va permettre de créer un premier contact pour construire un échange sur la durée.

Il existe différentes approches de prospection : vous pouvez amener le lecteur à vous contacter, ou vous pouvez directement lui demander son numéro de téléphone. Dans tous les cas, l’utilisation du Marketing Automation peut être un outil intéressant pour scénariser vos campagnes et en augmenter l’efficacité.

Par exemple, dans l’hypothèse où le prospect n’a pas ouvert son email, le module Automation peut lui renvoyer un email automatiquement. Cet outil prend également en compte la pression marketing et permet d’étaler des envois sur plusieurs jours pour ne pas noyer le destinataire dans un surplus d’emails identiques.

Marketing Automation

N’hésitez pas à interagir sur cet article dans les commentaires. A bientôt sur le blog EmailStrategie

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *