barometre-delivrabilite

Return Path vous en dit plus sur le baromètre de la délivrabilité !

Manon Avis d'experts  Conseils et Bonnes Pratiques  Data et Relation Client Laisser un commentaire

Comme chaque année, Return Path publie son baromètre spécial délivrabilité et analyse le taux de placement des campagnes email légitimes en boîte de réception. Notez que cette étude se base exclusivement sur des envois d’emails commerciaux dits “légitimes”. Elle est donc à ce titre représentative des niveaux de délivrabilité des annonceurs. Ce rapport vous permettra de mieux comprendre les tendances mondiales en matière de placement en boîte de réception pour l’année 2015, et notamment :

  • Les statistiques de délivrabilité par pays
  • Le taux de placement en boîte de réception par secteur et l’évolution d’une année à l’autre
  • Les meilleures pratiques en matière de délivrabilité parfois négligées par les annonceurs

Le Saviez-vous ?

1 email sur 5 n’atteint jamais la boite de réception… Celui-ci est directement dirigé vers le dossier “courriers indésirables” ou n’est simplement pas remis, certainement à la suite d’un blocage par l’opérateur de messagerie. A l’échelle mondiale, seuls 79% des emails commerciaux arrivent à bon port, soit une baisse de 4% comparé à 2014.

delivrabilite emails monde 2015

Même les plus disciplinés sont affectés !

Les pays où la délivrabilité des messages est habituellement la plus forte (USA, Allemagne, France & UK) sont ceux qui voient leurs taux de placement en boîtes de réception chuter le plus fortement cette année. La baisse la plus spectaculaire vient des États-Unis où le taux de délivrabilité passe de 87% en 2014 à seulement 76% en 2015…soit moins que la moyenne mondiale. Cette chute permet au Canada de se rattraper en dépassant pour la première fois son voisin.

delivrabilite-email-USA-canada

Côté Europe, il n’y a pas de quoi sauter au plafond… Les chiffres sont eux aussi à la baisse, notamment pour les marchés allemands, anglais & français. Seule l’Italie voit sont taux de placement progresser tandis que l’Espagne stagne. En France, nous passons donc de 84% d’emails délivrés en 2014 à 78% en 2015, soit une baisse de 6 points.

delivrabilite-emails-europe
Seul pays à connaître une hausse significative, le Brésil semble être sur la bonne voie en rattrapant doucement mais sûrement son retard avec une progression de 14 points cette année. Pays habituellement “à la traîne” en matière de délivrabilité, son taux passe cette année à 74% (contre 60% l’an passé), preuve que ce marché commence à se rapprocher du niveau de “maturité marketing” des marchés occidentaux et de leur législation.
delivrabilite-bresil

Par secteur : qui s’en sort le mieux ?

L’étude de Return Path se penche également sur l’analyse des taux de placement en boîte de réception selon le secteur d’activité des marques. Ainsi, on remarque que c’est de nouveau la maturité marketing qui influence fortement la délivrabilité. Les secteurs dans lesquels les marques investissent le plus à la fois en qualité des données et en techniques CRM sont celles qui s’en tirent le mieux. C’est par exemple le cas pour le secteur de la mode, de la beauté, de la santé mais aussi pour le commerce de détail ou encore pour le secteur automobile. Cet investissement s’explique par le fait qu’au sein même de ces secteurs, l’emailing est un canal de vente mais aussi de relation client extrêmement important.

delivrabilite-email-selon-secteur

Comment expliquer ces nombreuses baisses ?

Vous le savez comme moi, le webmail est stratégique et capital pour les grands portails internet. Si ceux-ci souhaitent conserver leurs parts de marchés, ils devront rendre leur solutions email plus performantes et efficaces pour les usagers. Dans ce cas, le filtrage correct du spam et du graymail est un avantage décisif dans le choix du consommateur. La baisse globale du taux de délivrabilité tient plus ici aux conséquences du graymail qu’à de réelles mauvaises pratiques des annonceurs. Si le temps du routage en masse semble être révolu, rares sont aujourd’hui les marques qui prennent le risque d’envoyer des emails sans se soucier de la législation ou de l’impact de la la pression marketing. Celles qui ne jouent pas le jeu se verront sanctionnées par les FAI qui sont devenus intransigeants, améliorant sans cesse les performances de leur filtres anti-spam afin de satisfaire leurs usagers. Le renforcement de ces méthodes a entrainé une chute du taux de délivrabilité mais aussi et surtout une baisse des performances des campagnes d’email marketing…S’il est complexe de maintenir un taux de placement élevé, il est plus que jamais vital d’y parvenir. Une meilleure compréhension du placement en boîte de réception vous aidera à améliorer cet indicateur de performance critique et à nouer des relations plus étroites avec vos clients.

Envie d’améliorer votre délivrabilité ?

Afin de vous aider à améliorer votre délivrabilité, les spécialistes d’EmailStrategie vous accompagnent et vous conseillent en amont et en aval de votre campagne emailing. Notre objectif étant d’assurer au maximum la réception de vos messages par vos destinataires. Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse contact@emailstrategie.com !

Je découvre l’étude complète !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *