interview septembre

Le SaaS : locomotive du Cloud Computing !

Manon On parle de nous Laisser un commentaire

Nées des technologies Web, les solutions “Cloud Computing” (ou informatique en nuages) se distinguent des applications informatiques traditionnelles, notamment en ce qu’elles apportent à l’utilisateur, à savoir, un service à la demande assuré par des ressources à distance. La branche la plus connue du Cloud Computing n’est autre que le SaaS. Cette expression devenue en quelques années un modèle de prestation très populaire.

SaaS : de quoi parle t-on exactement ?

Le terme SaaS pour “Software as a Service”, (soit l’utilisation d’un logiciel comme un service) s’emploie communément depuis près d’une décennie, tandis que les autres expressions de la pile du Cloud Computing, à savoir “Plateforme en tant que service” (PaaS) et “Infrastructure en tant que service” (IaaS) se sont diffusées plus récemment.

De son côté, le SaaS désigne une ou plusieurs applications, mises à disposition à distance par un prestataire de services, payées sur la base d’un abonnement et accessibles par un navigateur via une connexion internet. Vous n’avez donc plus besoin d’installer le logiciel que vous voulez utiliser sur votre ordinateur, puisque vous l’utilisez à distance. Les mises à jour plateforme quant à elles se font en automatique.

Avant le Cloud :

  • Il fallait acheter un logiciel
  • L’installer sur votre poste
  • Réitérer l’opération et ne pas oublier de copier les données en cas de changement d’ordinateur
  • Penser à faire des sauvegardes pour éviter toute perte de données en cas de panne

Avec le Cloud :

  • Vous choisissez le logiciel en ligne qui répond à vos besoins
  • Vous payez le service à l’utilisation. Simple non ?

En bref, fini les sauvegardes, les changements de postes, les versions des logiciels, …

Quelles différences avec l’ASP ?

L’ASP (Application Service Provider, autrement dit : fournisseur d’applications hébergées) consiste à délivrer par le biais d’Internet des logiciels initialement basés sur une architecture client/serveur (d’où l’expression logiciels “en mode hébergé”). A la différence de cette démarche, les applications basées sur le modèle SaaS sont directement construites en mode Web et sont optimisées pour être délivrées par Internet. Ces offres sont également hébergées et infogérées directement par leurs éditeurs, alors que les outils ASP sont en général confiés par leur auteur à un prestataire d’hébergement. Autre différence : la licence. Avec le SaaS, Bye Bye la licence logicielle. Ce nouveau modèle propose à l’entreprise un paiement en fonction de sa consommation.

interview septembre

Quels sont les points forts du SaaS ?

Véritable locomotive du Cloud Computing, le SaaS présente plusieurs avantages. Avec lui, vous pourrez :

- Vous décharger de la maintenance, de l’exploitation et de l’hébergement des applications

- Externaliser la partie informatique

- Payer à la consommation. Cela permet d’ajuster les dépenses en fonction du niveau d’utilisation et donc de l’activité de l’entreprise, ce qui est un bon moyen pour optimiser les coûts

En Conclusion ?

L’approche SaaS a de quoi séduire fortement les responsables métier, auparavant dépendants des choix technologiques imposés par leur Direction. Ceux-ci voient aujourd’hui dans le Cloud Computing, l’opportunité de s’affranchir de la tutelle des DSI en prenant de manière autonome et en fonction des besoins, leurs décisions d’achats technologiques. Alors arrêtez de faire compliqué lorsqu’on peut faire simple. Vous avez des questions ? Vous souhaitez en savoir plus sur le SaaS ? Contactez notre équipe commerciale au 05 46 66 10 00 ou par email à l’adresse qui suit contact@emailstrategie.com.

Découvrir wewmanager !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *