test-objet

Tout savoir sur l’A/B testing !

Manon Actus emailing  Conseils et Bonnes Pratiques Laisser un commentaire

Le principe de l’A/B testing ? S’auto-concurrencer en créant des variantes de vos emailing. L’objectif ? Distinguer laquelle sera la plus percutante pour vos destinataires. La finalité ? Augmenter l’efficacité de vos campagnes emailing par l’amélioration de votre taux de conversion. Celui-ci correspond au rapport entre le nombre total d’individus touchés par votre campagne et les individus ayant réalisé l’action. L’A/B testing est un élément essentiel de l’emailing, mais comment le rendre efficace et bien l’utiliser ?

Clé n°1 : Décidez ce que vous allez tester !

La première étape dans la mise en place d’un A/B testing efficace est de décider ce que vous allez tester. Vous avez, à votre disposition moult choix de modification: l’appel à l’action, la ligne d’objet, la mise en page du message, la personnalisation, le corps du texte, le titre, le texte de clôture ou encore les images.

Testez en 1, le titre et l’appel à l’action qui auront probablement un plus grand impact sur les conversions que les images et/ou le texte utilisé dans le body de votre email. Pensez aussi à tester les autres éléments en fonction de leur ordre d’importance.

Clé n°2 : Ne vous éparpillez pas !

Le succès de votre test dépendra de la singularité de vos choix. Comprenez qu’il est fondamental de tester une chose à la fois afin d’obtenir des statistiques significatives et pouvoir exploiter les résultats obtenus. Comment allez vous identifier les critères qui fonctionnent le mieux ?

La règle d’or : toujours réaliser vos tests sur un échantillon de vos destinataires. Focalisez-vous par exemple sur 20% de votre base, en veillant à respecter l’égalité qui suit (10% pour l’email A et 10% pour l’email B). Aussi, n’hésitez pas à segmenter vos destinataires en fonction de vos communications. Ces techniques vous permettront un ciblage plus précis. Par exemple, vous pourrez, en fonction de vos envois, choisir de cibler uniquement les femmes de plus de 35 ans.

Clé n°3 : Analysez vos résultats avec précision !

Une fois les 2 campagnes envoyées, il est temps de jeter un coup d’œil aux résultats. Concentrez-vous sur le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de conversion. Vous constaterez par exemple que l’email A détiendra un taux de clic plus important que son confrère l’email B. À contrario, l’email B détiendra peut-être un meilleur taux de conversion que le A. À partir de ces résultats, vous pourrez concevoir l’email idéal en reprenant les caractéristiques les plus appréciées dans les emails A et B et en mettant de côté les éléments moins appréciés.

Aussi, ne vous limitez pas à un seul test et ne lésinez pas sur les moyens ! Plus vous multiplierez les essais, plus vos analyses seront précises et plus votre campagne emailing sera percutante.

En conclusion

Vous l’aurez compris, l’A/B testing est un très bon outil. Grâce à lui, vous allez booster votre rentabilité ainsi que votre efficacité ! Grosso modo, vous n’en tirerez que des avantages ! Désormais, vous détenez toutes les clés pour réussir vos tests à la perfection ! Alors, sautez le pas : ça ne mange pas de pain et en plus ça vous rapportera beaucoup plus que vous ne le pensez.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *