lumiere-sur-delivrabilite

3 conseils d’expert pour une délivrabilité optimale

Manon Actus emailing  Avis d'experts  Conseils et Bonnes Pratiques Laisser un commentaire

Le succès d’une excellente stratégie d’e-mailing se fait ressentir par la qualité de votre délivrabilité. Elémentaire mon cher Watson, la délivrabilité est la capacité d’un e-mailing à être routé de son expéditeur à son destinataire, le tout dans des délais convenables et dans son intégralité. C’est la première prise de contact avec votre client ou prospect. Il est donc indéniable qu’une bonne campagne e-mailing passe par une délivrabilité optimale. Cet élément stratégique est essentiel au développement de votre entreprise, mais comment l’optimiser ?

Conseil n°1 : Entretenez votre base de données

Une base de donnée c’est comme un jardin, ça s’entretient. Celle-ci doit être toujours propre et régulièrement mise à jour. Ces nettoyages fréquents vous permettront de minimiser les risques de blocage par les fournisseurs d’accès et les webmails. N’hésitez pas à nettoyer les NPAI, (« N’habite pas à l’adresse indiquée ») qui sont des adresses incomplètes, erronées, mal libellées. En bref, des adresses inutilisables. Pensez aussi à retirer les désabonnés de votre base. De plus, votre liste de contacts doit avoir une acquisition Opt-In. En d’autres termes, votre destinataire a fait l’objet d’un consentement préalable par validation écrite ou électronique. Cela signifie que la personne accepte de recevoir vos offres.

Conseil n°2 : Créez de l’affinité avec vos destinataires

On dit souvent « vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression ». C’est exactement le même principe avec l’objet de votre email : c’est bien l’objet qui va inciter votre destinataire à ouvrir ou non votre courriel. Optez pour la personnalisation de votre objet et de son contenu. Par exemple, le mail de Madame Kelkonk doit se différencier de celui de Monsieur Untel. Cela est valable, même si le produit ou le service mis en avant est le même dans les deux mails. L’importance c’est que votre destinataire se sente concerné à la lecture de votre mail. Pensez “segmentation marketing” et envoyez des mails qui correspondent aux besoins de vos cibles. Ce n’est pas nouveau, les hommes ne portent pas de robes, alors évitez de leur envoyer votre nouvelle collection printemps/été.

Conseil n°3 : Ne pas sur-solliciter vos interlocuteurs

Dites STOP à la quantité, privilégiez le travail de qualité.  Préférez un email construit contenant toutes les informations nécessaires, plutôt que trois emails différents qui survolent votre offre. Malgré son moindre coût, envoyer un flux d’emails trop important à la même personne peut avoir des conséquences dramatiques. Votre destinataire assimilera à vos mails à une sorte de harcèlement. Cette attitude le poussera vers des actions allant en votre défaveur : se désabonner, vous mettre en indésirable, supprimer vos mails avant ouverture etc. Maintenant, avant d’appuyer sur le bouton « Envoyer », réfléchissez-y à deux fois.

citation-steeve-juin2015

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *