contacts-inactifs

Le traitement des inactifs en email marketing !

Manon Actus emailing  Conseils et Bonnes Pratiques  Data et Relation Client Laisser un commentaire

Bien souvent nous pensons qu’une importante base de contacts en email marketing est le reflet de notre réussite et de notre performance. Mais attention, une base volumineuse n’a rien d’alléchant… Je vous conseille une base plus petite et composée de contacts réactifs à vos envois, volontaires et intéressés. Il faut être vigilant dans la gestion de votre base de données et ne pas prendre à la légère l’hygiène de celle-ci.

N’oubliez pas que votre cible de contacts influera et jouera un rôle prédominant sur la réussite de vos campagnes. C’est pourquoi la gestion de vos contacts doit être un des principaux points clés de votre politique d’ email marketing. Construire une base de contacts est une première chose, mais l’établir avec des contacts actifs et réactifs est une deuxième chose. L’enjeu est d’identifier vos contacts inactifs pour mieux les traiter.

J’analyse & je détecte les pertes de réactivité !

L’inactivité totale d’un contact est plus complexe à gérer et donc plus coûteuse. A ce titre, vous ne devez pas considérer votre base de contacts comme une unique cible mais comme un ensemble de population ayant des attitudes, des comportements différents. Ainsi, vous trouverez à la fois des contacts très actifs et réactifs à vos sollicitations. Les inactifs (contacts en perte de réactivité) doivent quant à eux être traités et isolés. Continuer à les solliciter suscitera de leur part un sentiment de rejet, affectera vos performances et engendrera surtout des dommages de taille à savoir :

- Une augmentation de vos coûts,

- Une baisse de votre ROI,

- Une baisse de vos statistiques de campagne,

- Des problèmes de délivrabilité,

- Une mauvaise image de marque ,

En conclusion

Vous l’aurez compris, le nettoyage des inactifs fait partie intégrante des pratiques essentielles à mettre en œuvre. Il est à noter que le cycle de vie d’un client est marqué par des étapes clés qu’il vous faudra intégrer dans votre stratégie de communication. Dès lors que vous détectez un abonné “dormeur” et peu réactif, faites ce qu’il faut pour le réengager rapidement. Si malgré vos actions, cela ne suffit pas à le réveiller, sachez le mettre définitivement de côté et nettoyez votre base pour ne pas pénaliser vos résultats.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *