Désabonnement emailing : bonne pratiques

Les 5 bonnes pratiques du désabonnement

Alix Conseils et Bonnes Pratiques Laisser un commentaire

Le lien de désabonnement : obligatoire ?

TOUT email doit contenir un lien de désabonnement. C’est OBLI-GA-TOIRE. Sans cela, vous êtes certain d’obtenir un nombre de plaintes élevé. Mauvais pour votre e-réputation !
Il faudra de préférence le placer en haut de l’email afin qu’il soit bien visible et que l’internaute ne le cherche pas, ou vous pouvez le mettre en bas de votre email (en dessous des conditions générales).

Pourquoi mes cibles se désabonnent ?

Vos cibles reçoivent vos communications car elles l’ont accepté au préalable. Si ce n’était pas le cas, cela voudrait dire que vous êtes un spammeur, or on sait, vous et nous, que ce n’est pas le cas.
Car oui, bien entendu, vous possédez une base opt’in, c’est-à-dire que vos contacts ont clairement émis leur accord pour recevoir vos emails.
Seulement voilà. Il est possible que vos communications ne soient plus en adéquation avec les centres d’intérêt de vos cibles. Chacun d’entre nous possède des centres d’intérêt qui évoluent avec le temps. Nos centres d’intérêt ne sont pas les mêmes lorsque nous avons 20 ou 60 ans.
Vous vous devez donc de respecter la volonté de vos cibles ! Découvrez comment segmenter vos contacts afin d’envoyer des emails ciblés.

Qu’est ce qu’un bon lien de désabonnement ?

L’internaute doit avoir la possibilité de se désabonner rapidement. Il faut éviter que le désabonnement nécessite plus de deux clics.

  • Étape 1 : votre destinataire clique sur le lien de désabonnement.
  • Étape 2 : Il atterrit sur la landing page sur laquelle il va pouvoir se désinscrire.

Il ne doit pas non plus avoir à chercher votre lien de désabonnement.
Rien de plus mauvais pour vous qu’un destinataire qui ne trouve pas de lien et qui peine à se désabonner. Vous risquez un très mauvais BAO (Bouche à oreille). Cela peut nuire à votre e-réputation si l’internaute venait à exprimer son mécontentement sur vos réseaux sociaux.

Est-il possible de demander les raisons du désabonnement ?

Oui, très bonne idée. Il est même recommandé, de pouvoir connaitre ces raisons afin de mettre en place des mesures correctrices pour vos futures actions (envoyer moins de communication, mise en place de messages plus ciblés, plus segmentés etc.).

Puis-je continuer d’envoyer mes communications à mes cibles, malgré qu’elles se soient désabonnées ?

Bien entendu, la réponse est NON !
On vous l’a dit, un désabonnement fastidieux pour l’internaute risque que de vous attirer des ennuis. Cependant ne pas tenir pas compte de sa volonté, aurait des conséquences catastrophiques, un mauvais BAO encore une fois, mais, attendez-vous, en plus, à ce que celui-ci veuille faire part de son expérience publiquement.
Qui dit publiquement, dit très, très mauvaise publicité sur les « timeline » de vos réseaux sociaux. Réseaux sociaux sur lesquels vous n’aurez plus qu’à « tenter » de justifier l’injustifiable ! On ne parle même pas de la viralité que « l’adorable » message publié par votre destinataire pourrait atteindre… une bonne réputation online est très difficile à construire mais aussi très difficile à maintenir… encore plus dans un cas comme celui-ci ou vous seriez en tort.


On retient :

  • Un lien facilement localisable
  • Un désabonnement rapide en 2 clics maximum
  • On identifie les causes du désabonnement
  • On respecte le choix de l’internaute
  • On ne sollicite plus les désabonnés !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *