La prévisualisation du message : maximisez vos chances d’être vus avant d’être lus !

Manon Conseils et Bonnes Pratiques Laisser un commentaire

Les panneaux de prévisualisation

La plupart des messageries (Outlook, Windows Live Mail, etc.) proposent des panneaux de prévisualisation - horizontaux ou verticaux - permettant aux destinataires d’avoir un aperçu du message. Il s’agit donc de concevoir votre email de façon à ce que les éléments les plus importants soient visibles dès leur affichage dans le panneau de prévisualisation.

Nous vous préconisons une largeur de 600 pixels pour votre message HTML (« width » et « height » fixes) et la mise en avant des éléments importants (informations-clés, appels à l’action, etc.) dans les 400 premiers pixels en hauteur.

Mieux encore, dans le sens de lecture, c’est la zone se trouvant tout en haut à gauche de votre emailing qui est vue en premier : cette « zone chaude » de 250*250 pixels environ est cruciale !

Panneau de prévisualisation

La plupart des internautes filtrent leurs messages dès la fenêtre de prévisualisation… Même chose pour les webmails : si la définition « basique » d’un écran tourne autour de 1024 pixels, une fois les 200 pixels de gauche (menu « Boite de réception », etc.) et les 200 pixels de droite (publicité, calendrier, etc.) retirés, nous retombons toujours sur nos fameux 600 pixels…

Bandeau 'afficher les images'

A la verticale aussi, les « rognages » sont nombreux : publicité, alertes « jaunes » vous indiquant que les images ne sont pas affichées, etc.

NB : ces préconisations valent aussi pour les smartphones et tablettes (pour des conseils spécifiques sur les supports mobiles, découvrez notre éditeur d’emails responsive ou contactez notre Service Commercial)

L’affichage des images

Certains webmails (comme Windows Live Mail comme nous l’avons vu plus haut) ainsi que les messageries (comme Outlook 2007) bloquent par défaut les images des messages HTML. Il s’agit donc d’inciter l’internaute à afficher les images dès les premiers pixels du message :

  • En le rassurant (se présenter, mettre en avant son logo, etc.) ;
  • En expliquant le pourquoi de cet email et les bénéfices qu’il va lui apporter…

D’un point de vue plus technique, pensez à :

  • Renseigner les attributs Alt de vos images (lisibles avant même le chargement des images dans la plupart des messageries) ;
  • Respecter autant que possible un ratio 40% « images » et 60% « texte éditable » (aussi valable pour une meilleure délivrabilité).

Astuce : vous pouvez également inciter l’internaute à vous ajouter à son carnet d’adresses afin que les images de vos messages s’affichent…

Le pré-header

Sous ce terme « barbare » se cachent les toutes premières lignes de votre email : elles sont vues en premier par les utilisateurs mobiles (smartphones, tablettes) et mises en avant par certaines messageries (Gmail, Outlook) avant même l’ouverture ! Il serait dommage de ne leur accorder qu’une utilité fonctionnelle (« Si vous ne visualisez pas cet email, cliquez ici » ou encore « Juillet 2012 - Newsletter ») : utilisez-les pour compléter votre ligne « Objet » et convaincre votre lecteur de lire la suite ! Vous pouvez également y placer un appel à l’action !

Nos conseils pour le pré-header :

  • Explicitez votre sujet (exemple, pour la diffusion d’un livre blanc en BtoB, l’objet « Optimisez votre stratégie email marketing » peut s’accompagner d’une ligne « 5 astuces à connaître absolument pour vos emailings » avec un lien)
  • N’oubliez pas la page miroir : malgré tous vos efforts, l’affichage de votre email sur certaines messageries peut s’avérer surprenant…

Le message, préambule…

Le prochain épisode de « L’emailing à la loupe » sera plus spécifiquement consacré à la structure de votre message HTML… Mais la partie la plus haute de l’email étant visible dès la prévisualisation - et afin d’être le plus exhaustif possible sur ce thème - nos premiers conseils sont les suivants :

  • Insérez votre logo en haut à gauche du message (toujours notre fameuse « zone chaude »)
  • Pensez « pratique » et utilisez des liens « utiles » : un sommaire, la mise en avant des rubriques les plus consultées de votre site internet ou du sujet phare de votre newsletter… Utilisez une colonne et des listes à puces (exemple : table des matières et liens de navigation) pour gagner de la place, facilitez la vie de votre destinataire !

Email preview

Intégré à la plateforme wewmanager, Email Preview vous permet de vérifier l’affichage de votre emailing dans les messageries et webmails les plus courants (dispositifs mobiles inclus). N’hésitez pas à utiliser cette fonctionnalité !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *